Wake Me Up When November Ends

Ou quand la Fishbachomania se transforme en Fishbachophobie... L' "erreur" qu'a commise la semaine dernière ma psychiatre de me prescrire de la quétiapine — neuroleptique qui m'a plongé durant trois-quatre jours dans d'épouvantables états catatoniques (jusqu'à ce que je décide de mon propre gré d'arrêter ledit neuroleptique hier soir; d'où le petit accès/rebond tachypsycho-maniaque qui … Continue reading Wake Me Up When November Ends

De l’impasse sociale de parler de sa maladie [Bipolaroid Club]

Une de mes connaissances sur Facebook a, collée sur sa photo de profil, une devise intéressante, extrêmement juste — "tu vis beaucoup mieux quand personne ne sait rien de toi" — et qui va tellement à l'encontre de mon attitude sociale depuis mon diagnostic en 2016 que cela m'a inspiré les quelques lignes suivantes: Bienvenue … Continue reading De l’impasse sociale de parler de sa maladie [Bipolaroid Club]

Les psys, φ, et l’érotomanie (et une adaptation inédite du “Chanteur” de Daniel Balavoine)

Je me souviens de mon psychiatre d'il y a trois, quatre, cinq ans... Il était chouette. Je lui parlais de φ, évidemment. Il l'appelait "La Chanteuse" — d'où l'adaptation (partielle) de la chanson "Le chanteur" de Daniel Balavoine qui m'est venue à l'instant: J'me présente, je m'appelle Flora J'voudrais bien avoir un public, de l'aura … Continue reading Les psys, φ, et l’érotomanie (et une adaptation inédite du “Chanteur” de Daniel Balavoine)

I In The Mourning Now Stay — The Fishbach Issue [Director’s Cut]

Before my medical appointment of the day — my psychiatrist wants to replace my current antidepressant by another and, for that purpose, sent me to see a cardiologist in order to check my heart condition —, I was shopping in a domestic electrical store in order to buy a new coffee machine. Just when I … Continue reading I In The Mourning Now Stay — The Fishbach Issue [Director’s Cut]

J’ai (enfin) réussi à refiler ma place pour le concert de φ!

Je pense que de nombreuses personnes dans mon entourage seront rassurées. "Tu ne vas quand même pas y aller?", entendis-je, à raison, lors de ma mini-pendaison de crémaillère de vendredi dernier. Après moult tentatives et annonces sur les réseaux sociaux — y compris en envoyant vainement une "story" directement à l'intéressée sur Insta pour qu'elle … Continue reading J’ai (enfin) réussi à refiler ma place pour le concert de φ!

Parfois, j’écris aussi sur Facebook (The φ Issue, Final Part)

Hier soir, j'ai publié le texte suivant sur Facebook, assorti d'un lien vers la chanson "Tous les cris les S.O.S." de Daniel Balavoine:  Craquage nerveux total. Trop de café pour tenir la journée? Je me suis allongé pour la quatrième sieste de la journée et là... Crise de tremblements et de larmes. Car ma douleur … Continue reading Parfois, j’écris aussi sur Facebook (The φ Issue, Final Part)