Wake Me Up When November Ends

Ou quand la Fishbachomania se transforme en Fishbachophobie... L' "erreur" qu'a commise la semaine dernière ma psychiatre de me prescrire de la quétiapine — neuroleptique qui m'a plongé durant trois-quatre jours dans d'épouvantables états catatoniques (jusqu'à ce que je décide de mon propre gré d'arrêter ledit neuroleptique hier soir; d'où le petit accès/rebond tachypsycho-maniaque qui … Continue reading Wake Me Up When November Ends

De l’impasse sociale de parler de sa maladie [Bipolaroid Club]

Une de mes connaissances sur Facebook a, collée sur sa photo de profil, une devise intéressante, extrêmement juste — "tu vis beaucoup mieux quand personne ne sait rien de toi" — et qui va tellement à l'encontre de mon attitude sociale depuis mon diagnostic en 2016 que cela m'a inspiré les quelques lignes suivantes: Bienvenue … Continue reading De l’impasse sociale de parler de sa maladie [Bipolaroid Club]

Les psys, φ, et l’érotomanie (et une adaptation inédite du “Chanteur” de Daniel Balavoine)

Je me souviens de mon psychiatre d'il y a trois, quatre, cinq ans... Il était chouette. Je lui parlais de φ, évidemment. Il l'appelait "La Chanteuse" — d'où l'adaptation (partielle) de la chanson "Le chanteur" de Daniel Balavoine qui m'est venue à l'instant: J'me présente, je m'appelle Flora J'voudrais bien avoir un public, de l'aura … Continue reading Les psys, φ, et l’érotomanie (et une adaptation inédite du “Chanteur” de Daniel Balavoine)

I In The Mourning Now Stay — The Fishbach Issue [Director’s Cut]

Before my medical appointment of the day — my psychiatrist wants to replace my current antidepressant by another and, for that purpose, sent me to see a cardiologist in order to check my heart condition —, I was shopping in a domestic electrical store in order to buy a new coffee machine. Just when I … Continue reading I In The Mourning Now Stay — The Fishbach Issue [Director’s Cut]

J’ai (enfin) réussi à refiler ma place pour le concert de φ!

Je pense que de nombreuses personnes dans mon entourage seront rassurées. "Tu ne vas quand même pas y aller?", entendis-je, à raison, lors de ma mini-pendaison de crémaillère de vendredi dernier. Après moult tentatives et annonces sur les réseaux sociaux — y compris en envoyant vainement une "story" directement à l'intéressée sur Insta pour qu'elle … Continue reading J’ai (enfin) réussi à refiler ma place pour le concert de φ!